Si tu veux être un frère…

Si tu veux être un frère...« Si tu veux être un frère… ne fais pas de l’autre un être faible » , tel est le message qu’ont voulu faire passer les acteurs qui ont interprété la fresque musicale et théâtrale « En Vie » au cours de la session des Semaine Sociales de France. Tous membres de la communauté Magdala, ces personnes ont vécu l’expérience de la grande précarité. Aidées par deux professionnels, elle ont raconté des parties de leur histoire. Beaucoup d’émotion dans la salle et une fierté pour les acteurs.

Si tu veux être un frère...Si tu veux être un frère...

La session 2019 a réuni quelques 800 participants dans les locaux de l’Université Catholique de Lille sur le thème de « Refaire Société ». Ils ont entendu des témoins et des experts qui étaient invités pour dresser la diagnostic des fractures françaises et pour voir à l’œuvre ceux, très nombreux, qui s’emploient à créer des lieux et des liens susceptibles de renforcer la cohésion sociale.  La suite >

La session des SSF, c’est maintenant

La session des SSF, c'est maintenantCeux qui sont inscrits vont prendre la direction de Lille car la session des SSF, c’est maintenant.

Ce sera l’occasion de dialoguer avec un nombre impressionnant d’acteurs de la vie sociale sur le thème de Refaire société ou comment inventer des liens dans une France fracturée. En effet, les organisateurs des Semaines Sociales de France ont rassemblé des dizaines d’acteurs qui s’efforcent de créer des liens un peu partout, des liens de fraternité. C’est la pensée sociale chrétienne qui a toujours inspiré les responsables successifs de cette organisation créée en 1904.

Pour prendre connaissance des animation, suivre les liens suivants :

Des ateliers pour explorer, approfondir et comprendre une fracture sociale.

Des tables inspirantes du lien social.

Rien que du vécu !

Consulter ici le programme complet.

Il est possible de suivre la communication des SSF sur leurs comptes Facebook et Twitter, au cours de la session.

Unir les compétences des services

Unir les compétences des servicesNous recevons du département du Loiret le récit de l’engagement réussi de plusieurs services départementaux qui ont voulu unir les compétences des services pour une action en faveurs de jeunes.

Le contexte nous est donné par l’article publié sur le site internet du département :

Le Département du Loiret a souhaité que ses collégiens s’ouvrent un peu plus à la culture historique, et notamment au devoir de mémoire, pierre angulaire d’une future citoyenneté avertie. Il a ainsi organisé, pendant les vacances de la Toussaint, un séjour pédagogique, le Parcours citoyen, et a emmené ses jeunes à la découverte de lieux emblématiques des Première et Seconde guerres mondiales.

Notre correspondante nous écrit :

Je travaille dans une des nombreuses directions de mon Département, nommée Archives départementales.
La suite >

Liberté, égalité… Et la fraternité ?

Liberté, égalité... Et la fraternité ?Après une présentation de l’écrit d’Edgar Morin, un visiteur suggère de faire dialoguer l’auteur avec Chiara Lubich, la fondatrice du Mouvement des Focolari et l’inspiratrice du courant de vie qui l’accompagne. Ce sera chose faite – à distance de temps – en publiant ici la transcription d’un discours qu’elle a faite le 22 juin 2004 devant des parlementaires et des membres du gouvernement de Londres. Le thème de cette prise de parole était : Libeté, égalité… Et la fraternité ?

Ce texte viendra à propos pour tous ceux qui se préparent à constituer ou à rejoindre une liste qui se présentera aux citoyens-électeurs pour les prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Plusieurs de nos lecteurs nous ont fait part de leur réflexion avant de répondre ou sont déjà engagés. Ils se posent la question de savoir comment représenter au mieux les inspirations à l’unité des forces politiques et faire travailler ensemble les élus de différents bords.

Texte transcrit de l’intervention de Londres.

Edgar Morin écrit sur la fraternité

Mon épouse vient de m’offrir un livre pour mon anniversaire : « Tiens ! Edgar Morin écrit sur la fraternité ». J’ai toujours été attiré par les écrits sur l’idéal de fraternité, qui sont source d’inspiration.

Edgar Morin écrit sur la fraternitéEdgar Morin vient de publier un petit livre de 50 pages : La fraternité, pourquoi ? (Éditions Actes Sud – Juin 2019). Voici ce qui est écrit sur la quatrième de couverture :

« Liberté, égalité, fraternité » ces trois termes sont complémentaires, mais ils ne s’intègrent pas automatiquement les uns aux autres : la liberté, surtout économique, tend à détruire l’égalité ; imposer l’égalité est une atteinte à la liberté. Donc le problème est de savoir les combiner. On peut édicter des lois qui assurent la liberté ou qui imposent l’égalité, mais on ne peut imposer la fraternité par la loi. Elle doit venir de nous. Il nous faut associer et combiner liberté et égalité, quitte à faire des compromis entre ces deux termes, et susciter, éveiller ou réveiller la fraternité.

La reconnaissance de notre humanité commune et le respect de ses différences sont les bases sur lesquelles pourrait se développer la fraternité entre tous les humains face à notre destin commun dans une aventure commune.
La suite >