Un grave conflit supplémentaire est subvenu au début du mois d’octobre. Il a provoqué une grande stupeur et une inquiétude dans les populations des nations. Les membres coordinateurs du Mouvement Politique pour l’Unité se sont mis en relation pour apprécier la situation et ont élaboré un appel pour la paix.

Appel pour la paix

 

Une seule voix s’est élevée pour crier :

Plus de guerre dans le monde, plus d’enfant à la guerre : avec le regard des mères et des pères,
une issue politique pour la paix comme unique voie !

La violence déclenchée par l’attaque terroriste et la prise d’otages du Hamas, et la contre-offensive militaire d’Israël ont des racines historiques profondes. La blessure profonde qu’elle inflige à l’ensemble de l’humanité, nous pousse à lancer cet APPEL pour la paix et à l’étendre à tous les conflits d’aujourd’hui.

En tant que Mouvement Politique pour l’Unité  nous choisissons d’adopter une seule position : celle de la paix, de la réconciliation et de la transformation active des conflits par un processus d’initiatives. Nous cherchons à apporter notre contribution sur la base d’une expérience concrète, où la politique est au service de l’unité de la famille humaine.

La société civile est le protagoniste de ce processus de pacification, donnons-lui de la force et des outils. C’est pourquoi nous lançons UN APPEL :

– Aux gouvernements et aux dirigeants politiques du monde entier :  pour cesser d’utiliser la force et la guerre comme outil politique;  la haine de l’autre n’est pas de la politique.

– Aux organisations multilatérales internationales :  pour obtenir un cessez-le-feu stable […] Nous appelons au respect du droit international en vue de la coexistence pacifique

– À tous les citoyens de toutes les communautés : pour construire chaque jour une culture commune de rencontre et de coexistence.

Donnons la parole aux femmes initiatrices de paix, à leurs expériences et à un nouveau récit qui peut vaincre la peur et la haine et donner de l’espoir.

Nous demandons à tous de n’accepter aucune justification de la violence, de reconnaître son échec en tant que solution pour résoudre les conflits et d’ouvrir des voies de transformation fondées sur le respect de la vie humaine, de toute vie.

Nous voulons reconnaître comme seuls outils politiques ceux du dialogue, de la diplomatie, de la reconnaissance des droits de l’homme et des peuples pour construire le présent et l’avenir de notre humanité. La seule action politique qui nous représente est celle qui adopte une attitude de “mère” même lorsque les situations semblent inextricables : elle persévère en reprenant la parole, recommence à créer des liens, à tisser des réseaux pour parvenir à une coexistence pacifique et à un vivre-ensemble fraternel auquel nous aspirons tous.

Accéder au texte sur le site international du MPpU et au lien de signature

Télécharger ici le texte de l’appel pour la paix au format PDF

 

Le comité de femmes et d’hommes politiques, de scientifiques, des présidents des Centres nationaux et régionaux du réseau MPpU a rassemblé dans un document l’essentiel de ses débats. Ce sont quatre pistes de réflexion

VERS UN NOUVEL HORIZON POLITIQUE

Notre regard doit reconnaître, avant tout,  les vies brisées  de mères et de pères, d’enfants, d’hommes et de femmes, des êtres humains comme nous, qui connaissent des souffrances injustifiables.

1) Au nom de notre appartenance à une humanité commune

La politique a pour tâche essentielle de prendre soin de la société, de valoriser les chemins de paix établis entre des mères, des pères, des chefs religieux qui pendant des années ont souffert et agi ensemble.

Les populations ont montré qu’elles étaient capables de mettre en place de véritables relations de coexistence. Il est du devoir de leurs gouvernements de les écouter.

2) La voix des femmes et la culture du soin :

Nous ne voulons pas nous résigner aux logiques actuelles d’exercice du pouvoir.

Il existe de nombreux exemples dans l’histoire de l’humanité où des chemins différents ont été empruntés. Souvent, ce sont des femmes capables de sortir des cadres traditionnels qui en ont été les protagonistes.

Nous avons plus que jamais besoin de la contribution du “génie féminin” pour attaquer à la racine la violence qui explose.

Faisons appel aux femmes, à leur culture de l’attention, une culture qui a traversé les siècles, pour insuffler une nouvelle énergie au corps social. Nous devons écouter la voix des femmes pour générer la paix.

3) La guerre ne peut pas être un outil politique

La politique doit répudier la guerre afin d’élaborer et d’adopter de nouvelles normes, de nouveaux outils et processus capables de transformer les conflits de manière non violente.

4) La paix comme droit – la paix comme politique

Il nous appartient avant tout de créer les conditions pour qu’un conflit n’explose pas sous forme violente.

La guerre n’est pas une fatalité. En tant que Mouvement politique pour l’unité, nous entendons mettre tout en œuvre pour créer, avec ceux qui partagent cet objectif, un mouvement culturel similaire à celui qui a conduit à l’abolition de l’esclavage.

Le texte complet de ces quatre pistes est en ligne sur le site du MPpU international, avec la liste des signataires.

Télécharger ici le texte complet des quatre pistes en format PDF

Please follow and like us: