Nouveau projet associatif des SSF

Nouveau projet associatif des SSF« Penser ensemble pour agir et travailler au bien commun » ainsi débute le texte du nouveau projet associatif des SSF sur lequel il était proposé de réfléchir pour lui donner corps au cours de ces trois jours de « rencontres du christianisme social » les 2, 3, 4 novembre. C’était à Nogent-sur-Marne (lycée Albert De Mun) au cœur du diocèse du Val de Marne. Nous avons interrogé Jean-Marc Chanel qui conduisait un petit groupe de cinq personnes du Mouvement des Focolari-Humanité Nouvelle à la 93ème session des Semaines Sociales de France.

 

H.N. : La session de 2018 des Semaines Sociales de France a été pensée différemment des précédentes. Un nombre de participants réduit et, aussi, un petit nombre du Mouvement des Focolari-Humanité Nouvelle. Quelle était la caractéristique, cette année ? La suite >

“Prophetic Economy”, événement international

“Prophetic Economy”, événement internationalProphetic Economy”, événement international promu par ÉdeC (Économie de Communion) et différents mouvements et associations qui visent à apporter des réponses au cri de la terre et des pauvres, se déroulera à Castelgandolfo (Rome) du 2 au 4 novembre 2018.

Nous avons pensé qu’il était important de vous signaler cet événement qui veut “stimuler l’inventivité, la confrontation et la créativité dans la recherche de solutions durables et collectives aux problèmes sociaux et environnementaux de notre époque, avec une attention particulière aux pauvres” .

Pour plus d’information, suivre ce lien qui conduit au site du Mouvement Politique pour l’Unité qui y consacre un article avec un lien vers le site ouvert spécialement pour l’événement (en anglais, italien, espagnol et portugais).

Les Entretiens de Chartreuse commencent demain

Les Entretiens de Chartreuse commencent demainLes Entretiens de Chartreuse commencent demain. Les organisateurs accueilleront une soixantaine de participants dans le très agréable cadre de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Ils entendront une dizaine d’intervenants sur le thème « La ville, enfer ou paradis ». Gageons que ces interventions seront suivies d’échanges intéressants avec les participants qui apporteront leur expérience personnelle et collective. la ville étant l’univers le plus « humain » que les hommes aient jamais inventé, c’est aussi le lieu de toutes les détresses, de toutes les violences, en un mot le lieu le plus « inhumain » qui soit. Et pourtant la ville est en passe de devenir le lieu de vie de la plupart des humains et le lieu de toutes les décisions qui les concernent. Il est donc indispensable de réfléchir à la ville comme entité politique, économique, sociale. Et de se demander : est-elle un destin ? Ou au contraire un projet ? Est-il possible de l’influencer, de l’humaniser ? Comment ? À quel niveau ? Et à quel prix ?

Les titres des interventions : La suite >

Journée de la résolution des conflits

Journée de la résolution des conflitsAujourd’hui est la Journée de la résolution des conflits promue journée internationale depuis 2005. Cette initiative est née de l’Association pour la Résolution des Conflits.

Les promoteurs ont imaginé cette journée pour :

  • Sensibiliser à la médiation, à l’arbitrage, à la conciliation et aux autres moyens créatifs et pacifiques de résolution des conflits ;
  • Promouvoir la résolution des conflits dans les écoles, les familles, les entreprises, les communautés, les gouvernements et le système juridique ;
  • Reconnaître les contributions significatives des conciliateurs ;
  • Obtenir une synergie nationale en organisant des célébrations le même jour dans tout le pays et dans le monde entier.

Ce matin, la radio RCF a célébré cette journée d’une manière légère mais sérieuse en confiant le sujet à son lexicologue qui décrypte un mot chaque jour dans une courte intervention de 2 minutes et demie.

Écoutons :


Le texte est disponible en se rendant sur la page de la radio : Un mot, un jour

Demander un pavillon pour l’Aquarius

Demander un pavillon pour l'Aquarius

Source image : 1jour1actu.com

L’Aquarius est un ces bateaux qui parcourent la Méditerranée pour secourir les immigrés embarqués et entassés sur des petites embarcations pour gagner les côtes de l’Europe. Les gouvernements cherchent à contrecarrer, voire interdire, le secours à ces migrants. Aujourd’hui, nous voulons attirer l’attention sur cette situation et demander un pavillon pour l’Aquarius car il lui a été retiré par le Panama et des pays comme la France ne veulent pas lui en accorder. Et il y a des besoins !

De nombreux membres et sympathisants du Mouvement Humanité Nouvelle sont déjà engagés dans le soutien et l’aide aux migrants que ce soit à Nice et Menton, à Paris, à Nantes, à Vichy et ailleurs. Pour tous ceux qui agissent ainsi, le migrant est un frère en détresse qui a besoin d’un secours urgent. Dans le même temps, nous souhaitons que ce problème mondial soit pris en compte au niveau des dirigeants.

Aujourd’hui, demander un pavillon pour l’Aquarius, c’est accompagner une solution qui est initiée par des responsables politiques suisses. C’est notre responsable d’Humanité Nouvelle pour la France qui revient du siège du Mouvement des Focolari à Rome qui nous a fait part de ses conversations avec la responsable internationale du Mouvement Politique pour l’Unité (MPpU). Elles y ont vu une action à soutenir.  La suite >