8- Vie publique

La COMECE encourage un vote responsable

La COMECE encourage un vote responsableLa COMECE encourage un vote responsable lors des prochaines élections des députés au Parlement européen, qui aura lieu le 9 juin prochain.

Dans une déclaration qui a été publiée le 13 mars 2024, les évêques délégués par leurs Conférences nationales ont publié une déclaration qui encourage un vote responsable qui encourage les valeurs chrétiennes et le projet européen, notamment le vote des jeunes. Cette déclaration est disponible en 9 langues sur le site de la COMECE (Commission des Épiscopats de l’Union Européenne).

 

Dans un premier temps, ils ne manquent pas de rappeler la devise de l’Union Européennes : “Unie dans la diversité”. Ils évoquent, ensuite, que ce projet est né sobrement il y a 70 ans. L’idée était de garantir la paix, la liberté et la prospérité. En ces temps difficiles, ils estiment que nous avons besoin de décideurs politiques “courageux, compétents, animés par des valeurs et œuvrant avec honnêteté pour le bien commun”. Ils appellent les chrétiens à soutenir des candidats qui promeuvent “le respect et la promotion de la dignité de toute personne humaine, la solidarité, l’égalité, la famille et le caractère sacré de la vie, la démocratie, la liberté, la subsidiarité, le soin de notre maison commune…”

La COMECE encourage un vote responsable : Télécharger, ici, la déclaration avec les signatures des évêques.

La COMECE encourage un vote responsable

Les évêques en session plénière

Trois jours à Strasbourg

Trois jours à StrasbourgNotre désir de poursuivre le chemin de l’unité, commencé le 25 février de l’année dernière avec la naissance du MPpU-Europe (qui coïncidait avec la guerre en Ukraine), nous a fait parcourir de grandes distances, pour certains plus d’un millier de kilomètres. Nous étions, une vingtaine de personnes venues de Bruxelles, d’Italie, d’Espagne, d’Allemagne et de France, pays hôte, pour trois jours à Strasbourg, au cœur de L’Union Européenne.

par  Centre MPpU Europe, 25 mai 2023.

Strasbourg, avec Bruxelles, est le siège des institutions européennes, une ville moderne et européenne qui allie son histoire récente à un charme médiéval que l’on peut apercevoir dans les rues et les canaux de la vieille ville. Au cours des trois journées, nous avons appris à nous connaître tout en découvrant plus profondément les institutions et la vie des administrations européennes.

Dès le premier jour nous avons développé la réflexion sur le dialogue et la fraternité comme proposition pour notre action politique. Les paroles du prieur de Taizé nous ont servi d’introduction : « ...Il y a quelque chose de beaucoup plus profond et nécessaire pour faire la paix. La question de la relation entre les êtres humains doit être placée au centre de l’éducation. Il s’agit de vivre des relations justes, d’apprendre le respect de l’altérité, de l’autre, de cheminer ensemble. » La suite >

Le Centre européen du MPpU à Strasbourg

Le Centre européen du MPpU à StrasbourgLors de la prochaine session du Parlement Européen, le Centre européen du Mouvement. Politique pour l’Unité (MPpU) – dont le siège est à Bruxelles –  a souhaité aller à Strasbourg.

Une vingtaine de personnes engagées (ou intéressées)  au sein du MPpU de différents pays – Italie, Espagne, Allemagne, Belgique – et de différentes régions de France, se sont inscrites.
Au programme : Travailler sur une charte de la Fraternité en politique, rencontrer des parlementaires et découvrir les institutions européennes.
Le groupe participera aussi à la marche Ensemble pour l’Europe du mardi 9 mai, Journée de l’Europe.
Le Centre européen du MPpU à Strasbourg Le Centre européen du MPpU à Strasbourg
Le Centre européen du MPpU à Strasbourg

L’Espérance ne déçoit pas

L’Espérance ne déçoit pas est le titre de la déclaration des évêques de France qui apportent leur contribution à la réflexion des fidèles et de tout électeur qui le souhaite, à l’occasion des campagnes électorales de cette année. Ils l’ont fait à chaque grande étape de la vie de la nation. Ce ne sont pas des recommandations de vote mais plutôt une invitation à se poser quelques questions fondamentales sur le “vivre ensemble” et le “bien commun”.

Voici quelques phrases de cette déclaration qui est éditée dans un petit livre de 60 pages. Elles sont issues d’une lecture “en diagonale” du texte, lecture facilitée par la mise en italique de passages par les auteurs.

Le livre L’Espérance ne déçoit pas est co-édité par Bayard, le Cerf et Mame et est disponible dans les librairies au prix de 4,90 €.
La suite >

Conférence-débat avec les SSF

Conférence-débat avec les SSF : une nouvelle conférence est proposée au public le mercredi 23 mars. Elle portera sur le fonctionnement des institutions en France : l’équilibre entre la présidence de la république, le parlement et la représentation des citoyens dans la démocratie représentative.

Conférence-débat avec les SSF

La Ve République a vu s’établir une pente de plus en plus présidentielle que les différentes crises survenues – terrorisme/attentats, pandémie, tensions inter-nationales – ont renforcée. Quels rééquilibrages sont possibles et nécessaires entre le Président et le Parlement ? Quel rôle nouveau donner aux citoyens dans la fabrique même de la loi et des politiques publiques ? Comment remettre de la démocratie continue dans un système qui voit monter aussi bien l’abstention que les défiances fortes vis-à-vis de la démocratie et les populismes ?

Cette conférence et gratuite. L’inscription est obligatoire pour recevoir les coordonnées de connexion.