Semaine Monde Uni – 1

Semaine Monde Uni – 1 : lancée en mai 1995, elle est promue par les jeunes du Mouvement des Focolari en collaboration avec d’autres mouvements, associations, institutions, communautés qui, sur les cinq continents, œuvrent pour la paix et la fraternité entre les peuples.

Semaine Monde Uni - 1

Et, pour nous, adultes, qu’est-ce que ce pourrait être ? Tommaso Sorgi, un membre italien du Mouvement humanité Nouvelle écrivait ces quelques lignes que nous laissons à votre réflexion :

Être un homme debout, être une femme debout, non pas en fuyant le monde, non pas en nous retirant du monde, mais au cœur même de notre activité humaine : dans la famille, au travail, dans la vie publique, au milieu des problèmes de notre ville, de notre pays, de l’humanité tout entière. « Amour social «, voilà ce que Chiara Lubich [fondatrice du Mouvement des Focolari] nous dit et nous explique si bien dans ses écrits spirituels. L’amour, dit-elle, ne peut se limiter « à notre vie privée, au rapport au coude à coude avec nos frères », il doit « s’étendre aux mille problèmes de l’humanité » . Tous ces problèmes sont les nôtres.

Pour suivre les animations par les jeunes cette semaine :
Semaine Monde Uni : Time-out pour la paix

Aujourd’hui : Semaine Monde Uni - 1

“Par-delà les murs de nos maisons”

Auteure-compositrice et interprète de ses chansons qu’elle partage en petit comité, Marie-laure Owalé s’exprime, ici, sur ce temps d’enfermement entre les quatre murs de nos maisons, pour nous protéger réciproquement d’un méchant virus. Écoutons-la dans le poème “Par-delà les murs de nos maisons” en attente de sa musique.

La suite >

Une société à reconstruire

Après avoir mis à son programme de session “Refaire société”, en 2019, les Semaines Sociales de France prolongent le travail, la réflexion, l’exposé des réalisations, sur le même sujet. En 2020 : Une société à reconstruire. Après Lille, elle aura lieu au Palais des Congrès de Versailles les samedi 28 et dimanche 29 novembre. On peut penser que cette date de fin d’année ne sera pas remise en cause. Retenons-la dans nos agendas.

Une société à reconstruire

Les participants de 2019 avaient été impressionnés par le nombre important de réalisations, d’interventions effectuées de toutes parts dans la société par des groupes petits ou grands, spontanés ou institutionnels, pour apporter du lien. Cette session se déroulait au moment où le mécontentement exprimé par les “Gilets Jaunes” avait débuté ; décidée un an auparavant, elle n’était pas opportuniste mais bien dans un ressenti du malaise. La session de 2020 abordera le sujet après (espérons-le) une autre crise sanitaire, économique et sociale. Il y aura une solidarité à faire perdurer.

Des nouvelles des campagnes de signatures

Il y a quelques jours, nous en avons fait écho dans deux articles, voici des nouvelles des campagnes de signatures :

L’Appel à un cessez-le-feu mondial a été relayé et abondamment soutenu puisque beaucoup ont signé à travers le monde comme le montre la copie d’écran ci-dessous qui date d’hier soir :

Des nouvelles des campagnes de signaturesIl est à souhaiter que les belligérants prennent en compte ce grand nombre.Des nouvelles des campagnes de signatures

L’autre campagne Stop embargo envers la Syrie est plus modeste. Elle arrivera bientôt à un objectif beaucoup plus faible.

Faut-il lui donner un second souffle pour qu’elle soit convaincante ?

“Garde le cap”

Ce soir, je vous offre une autre expression musicale : « Garde le cap ». C’est un clip sur la chanson de mon album du même nom avec les musiciens, une actrice et deux danseuses.

J’espère que vous allez bien, particulièrement en ces moments difficiles. A travers la diffusion de ce clip j’aimerais entrer dans les maisons et réchauffer les cœurs…

Garde le cap (clip officiel) par Thérèse Themlin – Paroles et Musique : Thérèse Themlin – Musiciens : Edith Camoin (violon), Jean-François Carbonero (guitare), Laurent Baud (basse), Rob Hirons (batterie) – Actrice : Guillemette Lefèvre – Danseuses : Virginie.Schia.art, Guillemette Lefèvre.


Merci de le faire connaitre à un maximum de personnes et me dire, si vous le voulez bien, ce que vous en pensez.