Semaine Monde Uni – 6 : au sixième jour, il s’agit d’étendre son désir de paix à toute la société.

Semaine Monde Uni - 6

La vie de la société occasionne quelquefois des déconvenues, voire des déceptions douloureuses. Une conseillère municipale sortante raconte le dépassement de son échec aux dernières élections :

Le 15 mars, jour des élections municipales, j’ai vécu une expérience douloureuse. Je n’ai pas été réélue sur la liste des conseillers municipaux !  Je sais que je le dois à la  « trahison » de notre maire, avec laquelle j’avais pourtant tellement apprécié de travailler depuis 6 ans, en tant que première adjointe.

Il est probable que mes approches pour une plus grande fraternité et une écoute et un respect envers ceux que notre maire considère comme ses ennemis ont joué contre moi. Elle est contre l’idée d’un rapprochement entre communes et la mise en place de commissions extra municipales. Autant d’aspects auxquels j’étais très attachée.

Puisant dans mon intime, j’ai surmonté ma déception jusqu’à me réjouir de cet échec. J’ai pu alors envoyer un texto de félicitations :

« Toutes mes félicitations pour cette élection. J’ai voté pour toi et pour certains. Bon vent donc à la nouvelle équipe. Je te maintiens toute ma confiance  malgré ma déception. Lorsque je parle à tes adversaires, je ne joue pas double jeu : vivre la fraternité en politique va jusqu’à aimer ou au moins respecter ses adversaires. Si je t’ai manqué de respect en comptant trop sur la confiance réciproque que nous avions acquise, pardonne-moi. Je sais que je peux être maladroite quand je ne suis pas d’accord avec quelqu’un. Ma maison te sera toujours ouverte si tu as besoin de me parler ».

Quelques jours plus tard, des échanges  ont pu avoir lieu entre nous. Elle m’a demandé des conseils pour le suivi des personnes ayant contracté le Covid 19.  Peu de temps après, j’apprenais que les anciennes équipes municipales étaient prorogées dans leur mandat jusqu’à la fin juin. J’ai pu assumer mes responsabilités, délivrée de toute animosité et rancœur.

Pour suivre les animations par les jeunes, cette semaine :
Semaine Monde Uni : Time-out pour la paix

Aujourd’hui : Semaine Monde Uni - 6

0 0