Demander un pavillon pour l'Aquarius

Source image : 1jour1actu.com

L’Aquarius est un ces bateaux qui parcourent la Méditerranée pour secourir les immigrés embarqués et entassés sur des petites embarcations pour gagner les côtes de l’Europe. Les gouvernements cherchent à contrecarrer, voire interdire, le secours à ces migrants. Aujourd’hui, nous voulons attirer l’attention sur cette situation et demander un pavillon pour l’Aquarius car il lui a été retiré par le Panama et des pays comme la France ne veulent pas lui en accorder. Et il y a des besoins !

De nombreux membres et sympathisants du Mouvement Humanité Nouvelle sont déjà engagés dans le soutien et l’aide aux migrants que ce soit à Nice et Menton, à Paris, à Nantes, à Vichy et ailleurs. Pour tous ceux qui agissent ainsi, le migrant est un frère en détresse qui a besoin d’un secours urgent. Dans le même temps, nous souhaitons que ce problème mondial soit pris en compte au niveau des dirigeants.

Aujourd’hui, demander un pavillon pour l’Aquarius, c’est accompagner une solution qui est initiée par des responsables politiques suisses. C’est notre responsable d’Humanité Nouvelle pour la France qui revient du siège du Mouvement des Focolari à Rome qui nous a fait part de ses conversations avec la responsable internationale du Mouvement Politique pour l’Unité (MPpU). Elles y ont vu une action à soutenir. 

Ce projet a été immédiatement pris en main par notre compatriote France. Voici ce qu’elle a écrit à la responsable du MPpU de Suisse :

Le navire de SOS Méditerranée n’a plus de pavillon et ne peut donc plus assurer la mission qu’il s’est donnée, et qui honore notre humanité, de venir en aide aux  migrants naufragés au large des côtes de l’Europe.
Soutien de cette action, je vais lui manifester ma solidarité personnelle mais, comme [membre], je souhaite une intervention collective de Humanité Nouvelle. Je demande notamment que notre Mouvement en Suisse soutienne les députés de ce pays qui prient le Conseil fédéral d’accorder un pavillon humanitaire à l’Aquarius.
Le pape François comme Chiara [Lubich], notre fondatrice, nous incitent à inventer la fraternité, particulièrement vis-à-vis des étrangers demandeurs d’asile. Aidons ceux qui trouvent des moyens pour vivre cette  fraternité auprès des femmes, des hommes et des enfants en péril.
Merci d’entendre l’appel de SOS Méditerranée et de ses soutiens et de relayer mon appel.

Et voici les informations que nous avons et qui motivent notre soutien :

Le 26 septembre, trois députés de différents bords politiques – la socialiste Ada Marra, le démocrate-chrétien Guillaume Barazzone et le libéral-radical Kurt Fluri – interpellaient le Conseil fédéral pour qu’il propose un destin à l’Aquarius qui s’apprêtait à perdre son pavillon panaméen. Entre temps, et alors que le bateau est resté bloqué à Marseille, le mouvement a pris plus d’ampleur.
Une lettre ouverte, aujourd’hui relayée dans la presse dominicale helvétique, a été signée par plusieurs personnalités politique ou civiles, dont l’ancienne présidente Micheline Calmy-Rey, l’ex-procureure de la Cour pénale internationale Carla del Ponte, Jacques Dubochet, Prix Nobel de chimie 2017 ou encore Markus Imhof, cinéaste représentant la Suisse aux Oscars 2019 avec son documentaire Eldorado.

Et France continue :

« Merci d’entendre l’appel de SOS Méditerranée et de ses soutiens et de relayer mon appel. »

C’est ce que nous faisons en relayant l’initiative de France et en nous mettant au service de cette action de la manière que nous comprendrons par la suite des événements. Et puis il est toujours possible de multiplier l’information sur cette initiative en la transférant sur nos comptes sociaux (voir les liens ci-dessous)

0 0