5- Vie sociale, Art

“Garde le cap”

Ce soir, je vous offre une autre expression musicale : « Garde le cap ». C’est un clip sur la chanson de mon album du même nom avec les musiciens, une actrice et deux danseuses.

J’espère que vous allez bien, particulièrement en ces moments difficiles. A travers la diffusion de ce clip j’aimerais entrer dans les maisons et réchauffer les cœurs…

Garde le cap (clip officiel) par Thérèse Themlin – Paroles et Musique : Thérèse Themlin – Musiciens : Edith Camoin (violon), Jean-François Carbonero (guitare), Laurent Baud (basse), Rob Hirons (batterie) – Actrice : Guillemette Lefèvre – Danseuses : Virginie.Schia.art, Guillemette Lefèvre.


Merci de le faire connaitre à un maximum de personnes et me dire, si vous le voulez bien, ce que vous en pensez.

“Un moment magique”

Aujourd’hui, un bonjour de Thérèse Themlin : “Pour vous cette chanson “Un moment magique” dont j’ai écrit les paroles et la musique suite à une session “Marche et Chante” que j’ai animée à Notre Dame de la Salette, en été 2017. Suite au confinement je suis seule dans mon bureau, chez moi, mais en pensée avec vous et surtout avec ceux qui sont seuls. Vous pouvez retrouver la chanson sur toutes les plate-formes avec Rob Hirons à la batterie, Jean-François Carbonero dans un beau solo de guitare, Edith Camoin au violon et Laurent Baud à la basse” .
https://www.youtube.com/watch?v=PhgD4q5AjAA
.

Et d’autres chansons sur son compte Facebook : www.facebook.com/therese.themlintasiaux

“Rien de trop” dit le Grec

" Rien de trop" dit le GrecPatricia Gérardin nous écrit de Metz : “Une amie artiste m’a invitée pour décembre à participer à une exposition collective sur le thème de la MODESTIE. Beau programme pour les années à venir. L’Antiquité grecque mettait en garde contre la démesure. “Rien de trop” dit le Grec.

C’est l’expérience de l’Association Parcours d’artistes née de la vie des artistes “cachés” dans leurs ateliers, leurs caves, leurs greniers. L’Association a voulu les mettre à l’honneur. Le temps de confinement, grâce au talentueux Aurèle Duda, notre webmaster,a permis de doter l’Association d’un site digne de ce nom. Je vous invite à fréquenter ce site tout neuf, amis artistes et amis des artistes.Il est en rodage. Faites le connaître.

Le confinement… pour certains artistes, c’est un temps qui favorise la créativité. Pour d’autres, c’est tout le contraire…
Ce temps de confinement est pour moi un temps pour se poser, pour mieux organiser l’espace dans la maison, en attendant de retrouver ma chère Bottega et ma presse qui me manquent. Un temps pour se rapprocher de la nature, grâce à cette météo de rêve.

 côté de mon modeste jardin se trouve un terrain vague où ronces, vignes, noisetiers, chèvrefeuille s’entrelacent. L’occasion d’expérimenter un – modeste – Land Art.

L’Avenir appartient à l’audacieuse MODESTIE !”

Tous les liens vers le site :"Rien de trop" dit le Grec

https://www.facebook.com/ParcoursArtistesMetz/

https://parcoursdartistes.org/

contact@parcoursdartistes.org

Et, aussi : La Bottega (Atelier de gravure)

Ce siècle a 20 ans
La Bottega est une ado de 13 ans
Le bel âge pour prendre un nouvel envol” (Patricia)

 

Cannes ouvre le palais des festivals pour les SDF

Cannes ouvrele palais des festivals aux SDFEn 2015, la ville avait reçu le prix Chiara Lubich pour la fraternité ; fidèle à ses valeurs de solidarité et de fraternité, Cannes ouvre le palais des festivals pour les SDF.

En raison de l’épidémie qui sévit actuellement, le palais n’accueillera pas le célèbre festival international du cinéma aux dates habituelles ; il a été mis à disposition du Centre Communal d’Action Sociale pour l’accueil des SDF. Ce dont se réjouit l’association Vivre ensemble à Cannes.

L’article du Journal La Provence qui rapporte la décision est à lire ici.

Edgar Morin écrit sur la fraternité

Mon épouse vient de m’offrir un livre pour mon anniversaire : “Tiens ! Edgar Morin écrit sur la fraternité”. J’ai toujours été attiré par les écrits sur l’idéal de fraternité, qui sont source d’inspiration.

Edgar Morin écrit sur la fraternitéEdgar Morin vient de publier un petit livre de 50 pages : La fraternité, pourquoi ? (Éditions Actes Sud – Juin 2019). Voici ce qui est écrit sur la quatrième de couverture :

“Liberté, égalité, fraternité” ces trois termes sont complémentaires, mais ils ne s’intègrent pas automatiquement les uns aux autres : la liberté, surtout économique, tend à détruire l’égalité ; imposer l’égalité est une atteinte à la liberté. Donc le problème est de savoir les combiner. On peut édicter des lois qui assurent la liberté ou qui imposent l’égalité, mais on ne peut imposer la fraternité par la loi. Elle doit venir de nous. Il nous faut associer et combiner liberté et égalité, quitte à faire des compromis entre ces deux termes, et susciter, éveiller ou réveiller la fraternité.

La reconnaissance de notre humanité commune et le respect de ses différences sont les bases sur lesquelles pourrait se développer la fraternité entre tous les humains face à notre destin commun dans une aventure commune.
La suite >