Le leadership est une chose sérieuse

Le leadership est une chose sérieuseMichele Zanzucchi observe le travail qui est conduit par différents organes du Mouvement des Focolari et en conclut que le leadership est une chose sérieuse. Apprendre à agir comme « locomotives » pour des groupes et des projets est un processus fondamental à une époque où le sens de l’autorité faiblit, où les réseaux sociaux dictent leurs lois et où la politique semble être partout en crise. Ce sont les projets du Mouvement Politique pour l’Unité, de NetOne, d’Humanité Nouvelle, de Sophia, de l’Amu, de Familles Nouvelles, de Enfants pour l’Unité et d’autres.

C’est l’un des mots clés du début du troisième millénaire : « leadership »[1]. Parfois le terme est galvaudé, et on ne sait plus ce qu’il signifie dans les faits, pour diverses raisons, déterminées par les phénomènes de la mondialisation et de la révolution numérique, avec la crise parallèle des modèles traditionnels de gouvernance. C’est vérifié tant au niveau de la micro société (paroisses, associations, quartiers…) que des grosses organisations (entreprises, gouvernements, administrations…). Et cela arrive presque partout. C’est pourquoi de nombreux organes culturels des Focolari s’y intéressent, prenant évidemment le problème sous différents angles et initiant des processus qui sont souvent synergiques[2].
La suite >

Le livre « Hors-classes »

Le livre "Hors-classes"Isaline Bourgenot Dutru a écrit le le récit d’une passion, celle d’enseigner et d’instruire qui vient de paraitre dans le livre « Hors-Classes ». C’est une expérience de vie, autant qu’un essai sur l’Éducation nationale ou ce que l’Éducation nationale fait de ses professeurs et de ses maîtres. C’est une réflexion qui ouvre des fenêtres sur d’autres possibles.
Mais la « hors-classe » est aussi une récompense finale, le graal que tous les enseignants souhaitent obtenir à la fin de leur carrière et l’Administration a des ruses pour les donner avec parcimonie… ou ne jamais les donner ou les donner tout en ne les donnant pas !!!
Oui, vous avez bien lu, les donner tout en ne les donnant pas ! Stupéfiant ! Voici un extrait de la lettre que les parents d’élèves ont adressée à l’auteure, à l’occasion de son départ à la retraite :
La suite >

Le travail pour l’homme…

Le travail pour l'homme...Au moment où les activités reprennent de toutes parts après une pause qui a fait s’éloigner chacun de ses préoccupations professionnelle, nous proposons à la réflexion un texte que nous résumons sous cette simple expression : Le travail pour l’homme…

Ce texte est la transcription d’une intervention de Chiara Lubich – fondatrice du Mouvement des Focolari – lors d’un congrès, en 1984. En la relisant, nous nous rendons compte que la « prise de hauteur » par rapport à la société reste d’actualité. Que travailleurs et manageurs puissent tirer le meilleur parti de ce texte !

Le fichier est déposé dans la rubrique « Économie et travail » du menu « Les ressources ».

« Refaire société »

Humanité Nouvelle et le Mouvement des Focolari soutiennent et participent aux activités des Semaines Sociales de France. Cette année, nous serons présents pour participer au thème « Refaire société » ou « Comment inventer des liens dans une France fracturée ? ».

"Refaire société"

Non contents d’être en phase avec les SSF, nous estimons que notre présence à leurs sessions nous enrichit en profitant des échanges qu’elle occasionne, en élargissant notre horizon de réflexion.

La session 2019 se tiendra à l’Université Catholique de Lille les 16 et 17 novembre.
La suite >

Pédagogie de la fraternité

L’association Fratern’Aide propose une journée Pédagogie de la fraternité aux enseignants, juste avant la rentrée.

Pédagogie de la fraternité

Avant le rush de la rentrée, dans un joli parc, une journée ensemble.

  • Une journée de relation à soi : cœur, corps, intelligence…
  • Une journée de relation aux autres, d’échanges et de pensée.

Comment lire notre profession d’éducateur-enseignant dans l’esprit et la pratique de la fraternité ? Quels outils avons-nous expérimentés ? Quels outils construire ensemble pour développer ce créneau éducatif ?
La suite >