Europe : c’est le moment d’en parler – 29

Europe : c'est le moment d'en parler - 29Europe : c’est le moment d’en parler – 29. La réflexion du jour.

PRIX NOBEL DE LA PAIX

L’Union Européenne a reçu le prix Nobel de la paix en 2012 pour avoir « contribué à transformer une grande partie de l’Europe d’un continent de guerre en un CONTINENT DE PAIX », favorisant la réconciliation, la démocratie et les droits humains.

« Notre Union Européenne est née de l’héritage historique que la guerre avait laissé : une Europe dévastée par un conflit qui avait envahi une très grande partie de la population civile avec des déportations, des bombardements et des exterminations ethniques […].
Depuis lors, c’est la paix depuis plus de 70 ans, alors que juste à l’extérieur de nos frontières, des guerres sanglantes et des persécutions ont emporté des générations entières de femmes et d’hommes, sans que les enfants, les minorités religieuses et ethniques soient épargnés.
Aujourd’hui, nous tenons pour acquise la paix dans laquelle nous vivons depuis très longtemps, nous avons tendance à oublier que des tensions et des conflits surgissent, soudainement, à travers l’histoire.
La paix, au contraire, doit être défendue, TOUS LES JOURS. » (Romano Prodi).

Europe : c'est le moment d'en parler - 29Romano Prodi, né le à Scandiano, est un économiste et homme d’État italien, membre du Parti démocrate (PD). En 1999, il est désigné président de la Commission européenne, en remplacement de Jacques Santer. Au cours de son mandat de cinq ans, il mène à bien l’élargissement de l’Union européenne de 2004, qui voit dix pays rejoindre l’Union Européenne. (Wikipedia)

Source : www.facebook.com/Europetimetodialogue

Europe : c’est le moment d’en parler – 28

Europe : c'est le moment d'en parler - 28Europe : c’est le moment d’en parler – 28. La réflexion du jour.

Nous voulons une Union européenne dans laquelle les systèmes de protection sociale (aide au revenu des chômeurs, aide à l’insertion professionnelle des jeunes) puissent être harmonisés par la création d’un fonds de garantie spécial.

« Pour relever les défis auxquels l’Europe est confrontée, nous devons poursuivre trois objectifs :
une Europe de la solidarité,
une Europe de l’indépendance,
une Europe de la coopération.« 

Simone Veil, après avoir souffert de la Shoah, a été la première présidente du Parlement européen élu au suffrage universel le 18 juillet 1979.

Source : www.facebook.com/Europetimetodialogue

Europe : c'est le moment d'en parler - 28

Europe : c’est le moment d’en parler – 27

Europe : c'est le moment d'en parler - 27Europe : c’est le moment d’en parler – 27. La réflexion du jour.

Celui qui se bat pour l’Union européenne se bat pour un objectif qui dépasse l’Europe elle-même et concerne le monde.

Dans cette perspective, Chiara Lubich affirmait à Innsbruck, en 2001 : « Dans la vision des fondateurs, l’Europe est une famille de peuples frères, non fermée sur elle-même mais ouverte à une mission universelle : L’Europe veut sa propre unité pour contribuer, ensuite, à l’unité de la famille humaine. L’Europe unie, donc, pour arriver à un monde uni. »

 

Sources : www.facebook.com/Europetimetodialogue et www.cittanuova.it (texte complet de l’article, en italien)

 

Europe : c'est le moment d'en parler - 27

Europe : c’est le moment d’en parler – 26

Europe : c'est le moment d'en parler - 26Europe : c’est le moment d’en parler – 26. La réflexion du jour.

« Œuvrer pour une communauté inclusive signifie édifier un espace de solidarité. Être une communauté implique en effet qu’on se soutient mutuellement et donc qu’il ne peut y avoir seulement quelques-uns qui portent les poids et font des sacrifices extraordinaires, tandis que les autres restent retranchés dans la défense de positions privilégiées. Une Union Européenne qui, en affrontant ses crises, ne redécouvrirait pas le sens d’être une unique communauté qui se soutient et s’aide – et non un ensemble de petits groupes d’intérêt – perdrait non seulement l’un des défis les plus importants de son histoire, mais aussi l’une des plus grandes opportunités pour son avenir.« 

Pape François aux participants à la conférence « (Re)Thinking Europe » [(Re)Penser l’Europe, Une contribution chrétienne à l’avenir du projet européen], promu par la Commission des Épiscopats de la Communauté Européenne (COMECE) le 28 octobre 2017.

Sources : www.facebook.com/Europetimetodialogue et press.vatican.va (texte complet en français, à la suite du texte en italien)

Europe : c'est le moment d'en parler - 26

Europe : c’est le moment d’en parler – 25

Europe : c'est le moment d'en parler - 25Europe : c’est le moment d’en parler – 25. La réflexion du jour.

« En cette période critique, nous devons identifier des points de référence communs, afin de ne pas gâcher l’occasion historique que nous offre l’intégration européenne. Pour que cela se produise, nous devons nous concentrer sur des processus de réconciliation contraignants qui ne doivent pas être tenus pour acquis, afin de guérir les divisions et de reconstruire l’unité, de sorte que les gouvernements, les institutions et les peuples européens puissent à nouveau croire en une intention commune et une vision unitaire, à différents niveaux, de nos institutions et de la société civile. »

À un peu plus de deux semaines des élections pour le renouvellement du Parlement européen, il a été demandé au professeur Paolo Frizzi, coordinateur académique de l’Institut Universitaire Sophia, de nous en dire plus sur la situation actuelle en Europe.

Sources : www.facebook.com/Europetimetodialogue et www.unitedworldproject.org (texte complet de l’interview, en anglais)