Un imposant travail sur le droit à l'eauC’est un imposant travail sur le droit à l’eau que vient de fournir Gustavo Fernandes Meireles. Il vient de déposer sa thèse de doctorant et il la défendra le 11 octobre prochain à la Faculté de Droit de l’Université Paris-Saclay, campus de Sceaux. Tout à fait dans la problématique des temps que nous vivons, elle s’intitule :

Droit à l’eau et partenariats internationaux :
une réflexion aux confluences des droits de l’homme et du droit international économique.

Gustavo Fernandes Meireles est originaire du Brésil. À l’Université de Ceará à Fortaleza, il a obtenu une Maîtrise en Sciences Sociales, Sociologie et Politique et un Master en Droit. Il est inscrit à l’Ordre des Avocats du Brésil. En France, c’est à l’Université de Paris-Saclay qu’il poursuit vers le Doctorat.

Un imposant travail sur le droit à l'eauSur les réseaux sociaux, il écrit :

“Après longue gestation, ma recherche doctorale s’apprête à arriver à son terme.
Je soutiendrai ma thèse le 11 octobre prochain, à 14 heures (à la Faculté de Droit de l’Université Paris-Saclay, campus de Sceaux).
Je profite de l’occasion pour adresser mes remerciements et assurer de ma gratitude à chacune et chacun qui a contribué, de manière directe ou indirecte (ne serait-ce que par des pensées positives), à l’aboutissement de ce long parcours de recherche.”

Nous avons un espoir de bonne fin pour lui. Nous voulons croire que la question de l’eau sera traitée avec succès par les instances internationales.

Please follow and like us: