Le vaccin doit être un bien communNotre amie Catherine Belzung, professeur de neurosciences à l’Université de Tours et membre du conseil d’administration de l’association des Semaines Sociales de France a publié un article sur le site de cet organisme à propos de la recherche sur le vaccin contre le coronavirus SARS-Cov-2. Elle y suggère l’idée que le vaccin doit être un bien commun.

C’est une idée hautement stratégique. Catherine introduit son argumentaire ainsi :

Alors que la pandémie du Covid-19 continue de faire des ravages sur l’ensemble du globe, les recherches d’un vaccin efficace se poursuivent, à la fois dans l’industrie pharmaceutique et dans la recherche publique. En effet, tout le monde converge sur l’idée qu’à terme, la seule façon d’éradiquer définitivement la pandémie est de disposer d’un vaccin qui puisse être administré à tous les habitants de la planète, qu’il s’agisse de pays riches ou pauvres, de pays en guerre en en paix, qu’ils aient ou non pu contribuer à la recherche dans ce domaine. Encore faut-il que son prix ne soit pas prohibitif pour qu’il soit accessible à tous. On sait en effet que l’efficacité d’une campagne de vaccination repose sur son universalité, et sur son très faible coût (voire sa gratuité).

Vous êtes invités à poursuivre la lecture ici.

Please follow and like us: