Remise du prix à la ville

A la mairie de Cannes

La remise du trophée du Prix « Chiara Lubich pour la fraternité » à la ville de Cannes a eu lieu le 2 novembre 2015, à la mairie de Cannes. La cérémonie s’est déroulée dans la salle des mariages, avec une cinquantaine de  personnes présentes, membres des différentes communautés religieuses de Cannes : israélite, chrétienne, musulmane, bouddhiste. Tous ces membres actifs de l’Association « VEAC » (Vivre Ensemble A Cannes) étaient heureux de pouvoir remettre au maire de leur ville, en présence d’un représentant de l’association italienne « Villes pour la fraternité » , le prix reçu au Capitole à Rome.

Ce qui a le plus touché Stefano Cardinali, maire d’une ville italienne, ce fut de constater le rapport de véritable fraternité qui lie les membres de VEAC. Et cela n’est pas vécu seulement par les chefs religieux; c’est une réalité entre tous les membres des différentes communautés!

Après les interventions de Pierre Chevallet, président de VEAC, et de Stefano Cardinali (« Villes pour la fraternité »), tous les représentants des communautés ont donné leur témoignage sur les fruits de cet engagement en VEAC et le rabbin David Moyal, en déplacement à Jérusalem, a tenu à téléphoner pour s’exprimer à tous de vive voix. Claire Ribet, a pu souligner en quelques mots l’engagement des femmes dans de nombreuses activités comme des émissions de radio hebdomadaires.

Enfin le maire, David Lisnard, a exprimé toute sa gratitude à VEAC. Il a voulu souligner que la fraternité fait partie des valeurs de la République, qui doivent être reprises et transmises pour laisser à nos enfants et petits enfants un monde meilleur. Mais il s’est aussi demandé comment cette parole « Fraternité » pouvait être mieux comprise et expliquée. On ne peut pas dire qu’il s’agit simplement d’humanité, car la fraternité implique l’altérité et le rapport avec l’autre. Ce mot Fraternité est aussi au cœur de toutes les religions. Mais il faut la vivre ! Et pour cela il a invité à faire un autre pas : au delà du « vivre ensemble » il faut « construire ensemble » . En conclusion de son discours il a voulu encore remercier VEAC parce que cette association contribue à montrer une autre image de Cannes : pas seulement celle des paillettes, du cinéma, apparemment superficielle, mais ville de la fraternité, de la solidarité, du partage ; et c’est cette solidarité qui s’est manifestée après les intempéries du mois d’octobre. Un long applaudissement a répondu à ces propos tenus par le maire. A ce moment Pierre Chevallet lui a remis le prix reçu à Rome. Les photos officielles et le cocktail ont clôturé la cérémonie.

Afficher l’article du journal Nice Matin en en cliquant ici

Pour prendre connaissance du discours de Stephano Cardinali sur les objectifs de l’association « Villes pour la fraternité » , cliquer ici.

0 0