Nos amis de Cannes nous annoncent qu’ils vont marquer l’institution de la première Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix le 16 mai 2018 avec les autres acteurs du Vivre Ensemble à Cannes. C’est l’aboutissement d’une idée qui prend sa source il y a 7 ans lors du premier festival du Vivre Ensemble à Cannes organisé par les représentants de toutes les religions puis lors d’un congrès des femmes pour la paix à Oran en 2014.

Le 8 décembre 2017 l’assemblée générale des 193 états des Nations Unies à New York a adopté à l’unanimité la résolution instituant la Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix (JIVEP) chaque année le 16 mai. 172 états ont décidé de l’instituer dans leurs pays respectifs.

Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix

Cheikh Khaled Bentounes et Maria Voce

Cette idée était portée par Cheikh Khaled Bentounès (président de l’association internationale Soufie Alâwiyya).  Cet algérien vient souvent à Cannes. Ayant participé aux différentes marches organisées par le Vivre Ensemble à Cannes (VEAC), il a eu idée de demander des signatures aux différents participants, ce fut le début d’une belle mobilisation pour faire adopter ce projet à l’ONU. Le Mouvement Humanité Nouvelle était représenté par son ONG New Humanity lors de la préparation du projet.

Voici ce que Cheikh Khaled Bentounès a publié sur sa page Facebook ce 8 décembre 2017 après l’adoption par l’ONU :

Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix

Cliquer sur le texte pour l’agrandir

Le journal La Croix avait fait écho à cet événement dans un article du 16 décembre 2017 : accéder à l’article ici.

La Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix et le Festival de Cannes

A Cannes se déroule à cette date le festival international du cinéma. Cette coïncidence peut jouer en faveur du rayonnement culturel et spirituel de la cité internationale. Elle peut donner au Festival de Cannes l’occasion de se réapproprier un des éléments fondateurs de son histoire : le désir de paix entre les nations.

Pour mémoire : le 1er Festival du film de 1939, conçu dans un contexte d’avant guerre en contrepoint du Festival de Venise, ne fut pas un simple concours cinématographique mais se présentait surtout comme un lieu d’échanges et de rencontres entre divers pays, divers intérêts, conditionnés cette année-là par le climat particulier de ces derniers instants de paix…

Cannes, une expérience de “vivre ensemble” et de fraternité à l’échelle locale et à résonance mondiale.

En raison des actions citoyennes de coexistence pacifique et fraternelle menées par le Vivre Ensemble à Cannes et pour « encourager la France meurtrie par les attentats », Cannes avait reçu des mains du maire de Rome le premier Prix International de la Fraternité , décerné par l’association « Città per la Fraternita » regroupant 150 villes d’Italie. Cannes fut la première ville non italienne à recevoir ce prix. Elle devenait ainsi une cité internationale à multi facettes, un laboratoire de paix et de fraternité à l’échelle locale et à résonance mondiale.

Cannes, cité internationale du Vivre Ensemble en Paix

A l’occasion de cette Journée internationale, la mairie de Cannes et l’Association « Vivre Ensemble à Cannes » s’engagent à faire de la cité cannoise la « Cité internationale du Vivre Ensemble en Paix » et à poursuivre ainsi le chemin engagé il y a sept ans. Ils réfléchissent ainsi à la place de Cannes dans la promotion de cette journée internationale conformément aux résolutions des Nations Unies et de la Charte du Vivre Ensemble en Paix. Ils souhaitent poursuivre et entreprendre des actions sociales, culturelles, spirituelles… pouvant contribuer au développement du « vivre ensemble », tant au niveau local qu’au niveau international.

Dans cette optique, ils célèbreront également chaque année l’anniversaire du « pacte d’amitié » signé le 16 mai 1991 entre Cannes et Florence. Giorgio La Pira, célèbre maire de Florence, initia le jumelage des villes comme chemin de paix mondiale. Son leitmotiv était d’ « Abattre les murs et construire des ponts ».

0 0