Équateur : deux mois après

Cela fait environ deux mois que l’Équateur a été frappé par un tremblement de terre catastrophique.
La coordination des urgences du Mouvement des Focolari a immédiatement lancé une collecte de fonds, afin de faire face aux demandes de première nécessité
sur place et a déclenché un groupe de travail coordonné par l’AMU et AFN. Le 27 avril, nous avons relayé cet appel. Aujourd’hui, l’AMU nous donne des nouvelles du travail qui est réalisé en faveur des victimes :             


La solidarité entre les peuples
n’a pas tardé à se concrétiser, de toutes les parties du monde. Nous sommes maintenant en mesure d’envoyer les premiers fonds pour l’assistance à la population équatorienne sous l’aspect alimentaire, sanitaire et psychologique. Les aides iront surtout en soutien aux familles présentes dans les provinces de Manabi et de Esmeralda, les plus touchées par le tremblement de terre.

Les activités de soutien dans cette première phase auront une durée de 6 mois (de juin à novembre) et pendant cette période, en partenariat avec l’ONG locale FEPP (Fonds Ecquatoriain Populorum Prprogressio). Ils étudieront les possibilités de reconstruction des infrastructures endommagées et de réactivation des activités productives locales.

L’étude des prochaines interventions de reconstruction et de réhabilitation se fera également en collaboration avec le réseau international d’architecture “Arquitecturalimite”, Spécialisée dans les services de conception dans des contextes d’exclusion socio-économique.

Du 9 au 13 novembre prochains, en même temps qu’une école de la paix pour les jeunes, se dérouleront à Quito une série d’ateliers d’architecture ayant pour objet spécifique les interventions possibles de reconstruction après le tremblement de terre.

Please follow and like us: