Co-gouvernance : prorogation des inscriptions

Co-gouvernance : pprorogation des inscriptionsCongrès sur la co-gouvernance : prorogation des inscriptions au jeudi 10 janvier 2019 à la demande de plusieurs délégations. Il est encore temps d’organiser son voyage et de s’inscrire.

Nous facilitons les inscriptions depuis la France grâce au formulaire en français mis en place dans la page dédiée : Congrès de la co-gouvernance : participer.

Évoquant la Journée Mondiale de la Paix, le pape François a dit, ce mardi 1er janvier 2019 : « Nous ne pensons pas que la politique soit réservée aux dirigeants : nous sommes tous responsables de la vie de la « cité », du bien commun ; et la politique aussi est bonne lorsque chacun joue son rôle au service de la paix » .

C’est dans un mois…

C’est dans un mois… le congrès sur la co-gouvernance de la ville et il faut s’inscrire avant le 25 décembre.

http://humanitenouvelle.org/congres-de-la-co-gouvernance-participer/

C'est dans un mois...

Une démarche concertée a plus de chance…

Une démarche concertée a plus de chance...Le récit suivant nous montre qu’une démarche concertée a plus de chance… d’aboutir. Cela demande une attitude d’empathie envers les co-rédacteurs et envers la destinatrice qui détient la décision. Un récit pas si banal parce qu’il montre l’attention constante de ce groupe envers son entourage ; ce que nous appelons « l’harmonie sociale ».

« Nous sommes quelques amis à visiter régulièrement l’une d’entre nous dans sa résidence retraite.  Il y a environ deux ans, nous nous sommes assez vite aperçus de la difficulté pour les résidents de sortir à l’extérieur avec leur déambulateur, la porte d’entrée étant particulièrement lourde et difficile à maintenir quand on a les mains occupées.

Nous avons donc proposé à notre amie résidente d’en parler avec la directrice et de suggérer de rendre cette porte automatique afin de faciliter les sorties et les entrées. Puis nous avons pensé qu’une lettre était peut être plus indiquée pour pouvoir bien exprimer les besoins des personnes concernées. Trois d’entre nous ont pris le temps de se partager leurs idées par échange de courriels ou en se visitant et en la soumettant, bien sûr, à la principale intéressée. 

Une lettre faisant consensus a été envoyée à la directrice et quelque temps plus tard sa réponse nous indiquait qu’elle prenait en compte nos remarques « fort judicieuses », écrivait-elle, et que le nécessaire allait être fait. Nous remerciant d’avoir eu le souci de cette amélioration…

Et la porte automatique fonctionne toujours ! »

Catherine, Marie-Claude, François… et Colette

Congrès de la Co-gouvernance : participer

Congrès de la Co-gouvernance : participerCongrès de la Co-gouvernance : participer à l’événement qui aura lieu du 17 au 20 janvier 2019 au Centro Mariapoli à Castel-Gandolfo (Rome). Nous vous fournissons ici les informations pour s’inscrire au départ de la France (inscription, hébergement, repas).

Cet événement avait été présenté dans l’article paru le 8 août dernier, Dans le contexte  des interrogations qui secouent les sociétés à l’heure actuelle, ce congrès sur La Co-gouvernance des villes nous concerne tous.

Ce congrès réunira des citoyens, des élus, des agents des collectivités et des acteurs de la vie de la cité. Il vise à nous donner des outils et des compétences pour s’impliquer dans les relations qui constituent la vie politique de la ville. Tout au long de ce congrès interviendront des experts et des élus des 5 continents. Les confrontations d’expériences de gens du terrain permettront d’élaborer une pensée et des pratiques pour que la « co-gouvernance » devienne le moteur de la ville.  La suite >

Une réaction urgente contre les dérèglements climatiques

Une réaction urgente contre les dérèglements climatiquesLes dirigeants d’organisations catholiques de développement appellent à une réaction urgente contre les dérèglements climatiques et à une économie affranchie de l’impératif de croissance. Ils travaillent ensemble dans plus de 120 pays pour promouvoir la justice sociale. En réaction à la publication du rapport du GIEC, ils lancent un appel urgent. Il ne reste en effet que peu de temps pour faire face à la crise avant d’être confrontés à de terribles conséquences.

Nous relayons cet appel. Nous ne pouvons rester insensibles à leur alerte. Ensemble, nous prenons déjà part à la réduction du réchauffement. Comment répondre à cet appel ? La suite >