OnCity : construire des réseaux d’unité

LGroupe de travailes nouvelles du moment nous interpellent tous : les attentats, le terrorisme, de nouvelles formes de marginalisation et de pauvreté, les « guerres en morceaux ». Nos cités connaissent des problèmes et des aberrations qui sont flagrants pour nos yeux mais il y a des expériences positives bien réelles pour confirmer la possibilité de travailler, de croire et d’espérer en une cité plus solidaire et plus fraternelle, plus vivable pour tout le monde.           La suite >

Sans la fraternité, aucun…

« Sans la fraternité, aucun homme et aucun peuple n’est vraiment libre ni égal aux autres. » Cette phrase a été prononcée par Chiara Lubich dans un enregistrement vidéo destiné aux participants de la Première Journée Mondiale de l’Interdépendance (Philadelphie le 12 septembre 2003).

La première journée du congrès OnCity a commencé par une revue de presse menée par trois journalistes qui ont répertorié quelques événements des jours précédents des plus tragiques au plus positifs. Partant de ce constat qui permettait de rester dans la réalité du monde, le programme du congrès faisait, ensuite, découvrir aux participants les « outils » de lecture dont ils disposent pour regarder les souffrances et les espoirs de chaque citoyen.

Chiara Lubich et le groupe qui l’accompagnait, à Trente, en Italie, dès 1943, a toujours voulu trouver les moyens de soulager les misères rencontrées. Très tôt, Chiara Lubich s’est rendu compte que la fraternité était une clé pour y arriver. C’est le message que les organisateurs du congrès ont voulu faire passer lors de cette première journée consacrée à « la cité en dialogue ». Quel dialogue ? Celui de l’écoute, celui du respect… celui de la fraternité. Le programme a continué avec de nombreux récits du vécu dans différents pays illustrant cette recherche de dialogue.

Voici le texte complet du message de Chiara Lubich en vue de cette journée de Philadelphie en 2003, sous deux formes :

Le texte en ligne sur le site qui est consacré à Chira Lubich : cliquer ici.

Le texte dans un fichier PDF à télécharger ici.

OnCity : ça continue dès ce lundi

Une diversité de participants

Le congrès « OnCity – des réseaux de lumières pour habiter la planète » s’est conclu ce dimanche 3 avril à Castel Gandolfo (près de Rome) : un laboratoire international de la citoyenneté pour le bien commun. Durant les trois jours des interventions d’experts ont alterné avec des témoignages et du travail en groupe. Ils ont été suivis par environ 900 personnes de près de 40 pays des cinq continents avec une présence très importante et significative des jeunes.         La suite >

OnCity en cours

Nous y sommes depuis ce matin.

Vous pouvez nous suivre sur http://live.focolare.org/oncity
avec le mot de passe ap2rc

Bon suivi !

OnCity, c’est dans 4 jours

Le congrès OnCity va démarrer ce vendredi 1er avril. Le nombre d’inscrits atteint les 800 personnes. Les organisateurs ont illustré l’internationalité avec des drapeaux. De France, on compte 18 participants dont 6 jeunes. Ce congrès qui aura pour thème la vie de la cité est organisé par Humanité Nouvelle, Jeunes Pour un Monde Uni et Action pour un Monde Uni. Ce sera un riche échange d’expériences sur les relations interpersonnelles entre citoyens, sur les initiatives et les réseaux naissants.

Les participants viendront des pays suivants : Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Brésil, Cameroun, Colombie, Corée, Croatie, Égypte, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Inde, Italie, Jordanie, Liban, Lituanie, Macédoine, Malte, Mexique, Ouganda, Pays-Bas, Paraguay, Pologne, Portugal, République-Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suisse, Uruguay, USA.

Cliquer ici pour prendre connaissance du programme.

Des informations peuvent être lues en italien sur le compte Facebook de Centro Internazionale Umanità Nuova.      La suite >