Europe : c’est le moment d’en parler – 5

Europe : c'est le moment d'en parler - 5Europe : c’est le moment d’en parler – 5. La réflexion du jour.


La question des migrants enflamme le débat européen dans la plupart des pays concernés par les prochaines élections européennes. En effet, c’est dans l’ordre des choses : aucune civilisation ne peut avoir le cynisme et l’inhumanité d’abandonner des naufragés au milieu de la mer.

L’Europe que nous souhaitons n’abandonne personne au milieu de la mer ou sur le bord de la rue.

 

Europe : c’est le moment d’en parler – 4

Europe : c'est le moment d'en parler - 4Europe : c’est le moment d’en parler – 4. La réflexion du jour.

Les sceptiques affirment que l’Europe a failli dans sa fonction politique et qu’il est donc mieux de la réduire son action ou de renoncer. Mais l’Union Européenne est bridée dans son action politique parce que excessivement prisonnière des intérêts particuliers de ses États membres. La solution est dans le renforcement politique de l’UE, pas dans une Europe redimensionnée. L’attitude de scepticisme anti européen est une part du problème, pas sa solution.

« Pour achever le grand projet de l’Unité Européenne, il est nécessaire de vivre la fraternité, au-delà des difficultés. Néanmoins, il faut se rappeler que ce projet n’est pas d’aujourd’hui ; il vient de bien loin. Pour exemple, prenons une poignée des saint patrons de l’Europe : patrons parce qu’ils sont ses fondateurs. Dans des moments cruciaux de l’histoire, ils on eut la capacité d’intervenir en plantant des piliers et en traçant la physionomie de ce que, aujourd’hui, nous appelons Europe« . Chiara Lubich – Innsbruck en 2001.

Europe : c’est le moment d’en parler – 3

Europe : c'est le moment d'en parler - 3Europe : c’est le moment d’en parler – 3. La réflexion du jour.

Il est difficile de progresser dans l’histoire en reculant les aiguilles de l’horloge. Dans une période marquée par l’interdépendance planétaire, affronter les grands défis mondiaux seuls signifie entreprendre une lutte titanesque contre le destin de l’humanité. Il faut une Europe plus soudée, plus solidaire, plus fraternelle.

« Comme nous sommes passés des ‘villages’ aux seigneuries, des seigneuries aux états régionaux, des états régionaux à la nation, maintenant nous passerons à l’Internationale européenne. C’est la vie qui évolue. » Igino Giodani, « À propos du Pacte Atlantique » – discours à la Chambre des députés, à Rome, le 16 mars 1949.

Igino Giordani (Tivoli, 24 septembre 1894 – 18 avril 1980, Rocca di Papa), était un écrivain, journaliste et politique italien, directeur de la Bibliothèque apostolique vaticane et cofondateur du Mouvement des Focolari, avec Chiara Lubich. L’Église catholique a engagé la cause pour sa béatification. (Source : Wikipedia).

Europe : c’est le moment d’en parler – 2

Europe : c'est le moment d'en parler - 2Europe : c’est le moment d’en parler – 2. La réflexion du jour.

Depuis toujours, lEurope a été un rêve lié au désir de paix, de liberté et de développement. Avant qu’il ne s’agisse d’un cauchemar, fondé sur l’égoïsme et la conservation des privilèges de quelques-uns, il serait préférable de revenir à une communauté politique porteuse d’espoir et d’unité.

« Dans la vision des fondateurs, l’Europe est une famille de peuples frères, mais elle n’est pas fermée sur elle-même. Elle est ouverte à une mission universelle : l’Europe veut son unité pour contribuer, ensuite, à l’unité de la famille humaine. L’Europe unie donc, pour arriver à un monde uni. » Chiara Lubich – Innsbruck le 9 novembre 2001.

Europe : c’est le moment d’en parler – 1

Europe : c'est le moment d'en parlerEurope : c’est le moment d’en parler – 1. La réflexion du jour.

Le rêve d’une Europe unie se déploie sur les décombres des guerres mondiales du siècle dernier. Les européens de l’époque ont compris qu’il n’y avait qu’ensemble que nous pouvions atteindre la paix et le développement. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux travaillent pour réaliser ces objectifs, même si l’on voit quelques nuages à l’horizon : souverainisme, velléités d’autonomie et politiques migratoires contestées. Quelle Europe pour le troisième millénaire ? Le Mouvement des Focolari a l’intention de contribuer à la réflexion avec les idéaux acquis par une expérience enracinée dans l’unité.