Deux beaux récits pour finir ma journée

Deux beaux récits pour finir ma journéeCette journée n’a pas été harassante mais bien fatigante avec, notamment, deux séquences de visioconférence qui ont légèrement dépassé les deux heures mais de grand intérêt et… quelques travaux qui demandaient concentration. Mais, avant de dormir, j’ai reçu encore deux beaux récits pour finir ma journée. Des histoires qui vous donnent du tonus pour repartir après un bon repos. L’un était signalé par un réseau social et l’autre a été entendu à la radio qui était allumée. Permettez-moi de vous partager ces histoires inspirantes empreintes de fraternité.

La première est l’histoire de notre ami Albert qu’a rencontré un journaliste du journal La Montagne. “Notre ami Albert” parce que, avec sa famille, il est passé par notre région, avant d’arriver à Vichy. L’article de La Montagne, c’est l’histoire de leur intégration dans cette ville remarquablement bien racontée par le journaliste qui a pris le temps de connaître son histoire !

Deux beaux récits pour finir ma journée

La seconde est l’interview de Vincent Lecarme, médecin de montagne, assurée par Thierry Lyonnet sur la radio RCF. Un médecin qui témoigne de sa vie professionnelle toute empreinte d’un humanisme bienveillant dans les vallées de la Haute-Maurienne en Savoie. Son livre est le prétexte de l’interview.

Deux beaux récits pour finir ma journée

Je me suis endormi comblé !

Une distribution en faveur d’étudiants en difficulté

De Thann (Haut-Rhin), Sophie nous envoie le récit d’une distribution en faveur d’étudiants en difficulté :

Une distribution en faveur d’étudiants en difficulté« C’est une amie bénévole au CCAS de la ville de Thann, avec mon mari, qui nous a fait découvrir la situation et la détresse de certains étudiants. Nous avons lancé l’opération « sacs solidaires » pour les étudiants de l’Université de Haute-Alsace de Mulhouse – section Gestion avec les jeunes des Focolari qui ont été touchés par leurs difficultés. Certains ont écrit quelques mots d’encouragement pour être plus proches. Nous avons pu les mettre dans chaque sac.

Pour l’action menée par les jeunes, nous avons mis au courant leurs parents, des amis dont ceux des paroisses catholique et protestante et d’autres amis encore. Mme la pasteure de Thann et environs a relayé l’information à sa paroisse et nous avons pu récupérer 10 sacs de leur part. Encore : la présidente de la Croix Rouge a mis à notre disposition plusieurs Tickets resto. En totalité plusieurs sacs nous ont été donnés de part et d’autre : nous en avons reçu 56 et en surplus un sac rassemblant des affaires plus volumineuses.

Ce weekend des 20 et 21 mars nous avons réparti les denrées et produits de façon relativement équitable dans chaque sac. Lundi 22 mars nous les avons portés à l’UHA de Mulhouse où le président des associations d’étudiants et trois d’entre eux nous attendaient. Ils ont été extrêmement touchés par cette action et par le mot des jeunes. Ils ont dit qu’ils nous répondront.

Les sacs ont été distribués aux étudiants le mercredi 24 mars.

Nous remercions les personnes pour leur générosité et leur gentillesse. »


Voici le retour et le remerciement de Maxim, président de l’association des étudiants de l’UHA-Gestion, après la distribution :
La suite >

« Nos vies confinées »

Nos vies confinéesPendant quatre jours, « Le Monde » relance son live « Nos vies confinées » pour faire le bilan de l’année passée. Notre amie Catherine Belzung, docteure en neurosciences et professeure à l’université de Tours, a répondu aux questions de lecteurs dans un tchat.

« Nos vies confinées » : « Il nous faut regagner le pouvoir d’agir sur le monde, et arrêter de penser que nous ne pouvons rien faire ». Catherine est entrée dans le jeu du journal d’entrer en dialogue avec les lecteurs sur le sujet d’actualité qui les concerne et les touche particulièrement : la vie quotidienne imposée par la lutte contre la pandémie, avec ses lourdes contraintes, avec ses conséquences..

Cliquer sur l’image ci-dessous pour accéder à la page du “Monde”.

Nos vies confinées

Vers une politique de qualité

Vers une politique de qualitéVers une politique de qualité : utopie ou projet ambitieux ou travail assidu ? C’est ce vers quoi nous entraine le Mouvement Politique Pour l’Unité (MPPU) dans un processus de construction collective et participative d’un “pacte mondial d’innovation pour la qualité de la politique”. Un travail réalisé au niveau international pour le réseau MPPU.

Dans cette visioconférence à venir, ses acteurs nous présentent les travaux en cours. Pour participer, cliquer sur le lien d’inscription ouvert jusqu’au mercredi 17 mars.

Vers une politique de qualité

En cas de difficulté d’inscription (le formulaire est en anglais et en italien) : 06 15 42 63 44.

Les Entretiens de Chartreuse 2021

Les Entretiens de Chartreuse 2021 se dérouleront en quatre soirées d’une heure trente à deux heures chacune, les lundis 8, 15, 22 et 29 mars, avec trois intervenants par soirée. Les Entretiens de Chartreuse 2021

Il s’agit de préserver au mieux – malgré la crise sanitaire – l’originalité des Entretiens qui repose à la fois sur des apports de qualité et sur une valorisation des échanges. En visioconférence, chacun pourra entendre, voir, et intervenir personnellement s’il le désire (via la discussion en ligne ou une prise de parole). L’accueil aura lieu à 20 h 15 pour un démarrage effectif de la visioconférence à 20 h 30.

Les Entretiens de Chartreuse 2021

A-t-on le temps ? L’angoisse nous saisit et tout de suite nous rejetons la faute sur le temps. Mais ne sommes-nous pas le temps ? N’est-il pas notre histoire, notre condition, notre aventure ?

Le développement du thème et les intervenants sont à découvrir ici.

Les Entretiens de Chartreuse 2021

Les Entretiens de Chartreuse 2021