Europe : c’est le moment d’en parler – 1

Europe : c'est le moment d'en parlerEurope : c’est le moment d’en parler – 1. La réflexion du jour.

Le rêve d’une Europe unie se déploie sur les décombres des guerres mondiales du siècle dernier. Les européens de l’époque ont compris qu’il n’y avait qu’ensemble que nous pouvions atteindre la paix et le développement. Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux travaillent pour réaliser ces objectifs, même si l’on voit quelques nuages à l’horizon : souverainisme, velléités d’autonomie et politiques migratoires contestées. Quelle Europe pour le troisième millénaire ? Le Mouvement des Focolari a l’intention de contribuer à la réflexion avec les idéaux acquis par une expérience enracinée dans l’unité.

Journée de la femme

Journée de la femmePour la journée de la femme 2019, voici quelques initiatives de plusieurs d’entre elles découvertes dans les communications du Mouvement des Focolari et recensées par notre ami Guido B.

En Inde, Patricia de Mumbai (Bombay), ancienne joueuse internationale de hockey, découvre un enfant qui vole des portables pour pouvoir manger. Elle l’invite à venir jouer au foot en lui offrant les chaussures, d’autres jeunes viennent aussi et partagent avec lui le repas qu’ils ont apporté. Les enfants n’apprécient pas les noms de leur quartier : « Voleurs de maison », « Voleurs des fruits » ; alors elle donne à chaque quartier un nom de couleur. Elle tient aussi à ce qu’ils aillent à l’école et va même voir leur cahier de notes. Les jeunes disent d’elle : « C’est un ange ».

Au Kenya, Eunice, criminologue, raconte comment elle cherche à comprendre les personnes qui ont fait des délits et comment elle réussit à régler par exemple un vol entre des connaissances. Ses collègues lui avaient dit de mettre le voleur en prison mais elle est allée voir les deux personnes. Le voleur, père de jeunes enfants a été d’accord pour restituer toute la somme et l’autre pour lui pardonner.
La suite >

Être, agir, demander, pour le climat

Être, agir, demander pour le climat

PROPHETIC ECONOMY
SE JOINT À L’ACTION INTERNATIONALE
inspirée par Greta Thunberg #FridaysForFuture.
Le vendredi 15 mars 2019 : être, agir, demander, pour le climat.

 

  • Consacrer une journée entière au développement durable : marcher, ou utiliser les transports en commun au lieu des modes individuels, éviter les plastiques, choisir des produits de nettoyage écologiques, trier les déchets pour les recycler, réduire la consommation de viande, réduire l’utilisation de l’électricité, etc.
  • Contribuer à limiter le changement climatique et ses conséquences par des actions symboliques et importantes comme la plantation d’un arbre ou l’adoption d’une plante, aider une victime de la crise climatique, s’impliquer dans des projets et des actions collectives à cet égard, et beaucoup plus !
  • Demander à nos dirigeants politiques de prendre notre avenir au sérieux et de traiter le changement climatique pour ce qu’il est : une crise. Demandez-leur d’agir de toute urgence!

Profitez du module de Commentaires pour lister ce que vous faites pour le climat en 5 lignes tout au plus (Pour cela, il faut être inscrits et accéder avec vos identifiants).
La suite >

ÉdeC : la crise sociale en débat

ÉdeC : la crise sociale en débat

ÉdeC : la crise sociale en débat. Le Cercle de réflexion sur l’Économie de Communion propose une matinée de réflexion-débat sur les perspectives économiques pour sortir de la crise sociale, à partir des orientations auxquelles ses membres sont arrivés.

 

La question sociale : des solutions
à la lumière de l’Économie de Communion

Réflexion-débat le samedi 30 mars 2019 de 9h à 13h

Parc d’Arny, 91 680 Bruyères le Châtel

 

Dans le contexte de 2019, et celui du mouvement des ‘gilets jaunes’, quelles solutions proposer à la crise sociale ? En se fondant sur les principes de la pensée sociale de l’Église dans la perspective d’une écologie intégrale (Laudato si), et sur l’Économie de communion qui est née pour répondre à la question sociale, on peut trouver des chemins de solutions.

Aujourd’hui, les inégalités et la crise écologique relèvent du même mal : nos comportements individualistes et égoïstes. La solution aux crises sociales et environnementales passera par le changement de nos comportements de consommateurs, d’épargnants, d’investisseurs, de chefs d’entreprises et de responsables publics. Il s’agit dans toutes nos décisions de donner la préférence aux pauvres, tout en respectant la nature, et non pas de s’en remettre à la main invisible du marché et au ruissellement des richesses créées. Les pauvres s’entendent au sens large : ceux en-dessous du seuil de pauvreté, les chômeurs de longue durée, les travailleurs pauvres, les exclus, les migrants, les jeunes non insérés, les handicapés, …
La suite >

Manifeste pour la co-gouvernance

Manifeste pour la co-gouvernance

Le manifeste pour la co-gouvernance que nous publions aujourd’hui est le résultat des travaux de groupe réalisés au cours du congrès et des apports des intervenants. Les contributions ont été rassemblées et mises en forme dans le manifeste qui a été proclamé des quatre coins de la salle, par les étudiants de l’Institut Universitaire Sophia de Loppiano. Il a été aussitôt approuvé par acclamation et par signatures lors de cette même séance plénière du 20 janvier 2019.

La co-gouvernance : « Pour rétablir la pleine efficacité politique dans les villes, nous proposons des réseaux de citoyens, des réseaux d’acteurs collectifs, des réseaux entre les villes ; le dialogue y est la dimension structurelle de la société humaine » .

Les villes sont des lieux de gouvernance majeurs. Des lieux qui favorisent la rencontre des cultures dans leur diversité, où l’on apprend à s’accueillir. La démocratie peut y acquérir une nouvelle qualité en faisant coopérer décideurs et citoyens. L’orientation préconisée est l’adoption de l’outil du « réseau » et sa philosophie. Il s’agit de créer des liens au niveau approprié.

Les groupes du colloque ont examiné deux questions et envisagé les réponses : comment décider ? Comment traduire les décisions dans la pratique ? Les signataires ont signifié leur espoir dans cette perspective d’unité de tous les peuples.

Télécharger ici le texte du manifeste pour la co-gouvernance.

Pour consulter le site dédié à l’événement, pour télécharger le texte en anglais ou en italien, cliquer ici.