Europe : c’est le moment d’en parler – 18

Europe : c'est le moment d'en parler - 18Europe : c’est le moment d’en parler – 18. La réflexion du jour.

Racines.

Les racines sont cachées, dans l’obscurité, invisibles, elles sont la vie. Pour comprendre qu’elles ne sont pas le passé mais le présent, bien vivant, il faut un grand traumatisme. L’incendie de Notre Dame a montré où sont les racines de l’Europe et combien elles sont importantes. C’est le futur qui a brûlé, pas le passé. La vie a brûlé, pas quelque chose de mort. Et comme parfois, c’est la mort d’un parent qui nous fait réciter la dernière prière dont nous nous souvenons encore, je suis sûr que, spontanément, beaucoup de Français, hier soir, auront récité le ‘Je vous salue Marie’. Des Français qui, comme nous, avaient oublié depuis longtemps le sens profond de cette cathédrale et de son nom si beau…

Comme dans la belle histoire de Raymond Carver, Cathedral, c’est seulement si nous sommes touchés par l’âme profonde de la France et de l’Europe, maintenant aveugle, que nous pouvons la reconstruire, ensemble. Cette âme profonde qui, contrairement à nous, n’a pas oublié ce qu’est une cathédrale. Une cathédrale, ce n’est pas un stade ou un supermarché : on ne peut pas  la reconstruire sans l’avoir vue, d’abord, dans notre âme. Courage Paris, courage l’Europe !

Par Luigino Bruni, professeur d’Économie politique à l’UMSA de Rome avec Marie-Pierre Verdalle (Nouvelle Cité) et Muriel Fleury (Focolari)

Source : www.facebook.com/Europetimetodialogue (traduit de l’italien)

 

Chaunu rend hommage à sa manière…

Dans l’édition de Ouest-France de ce mardi 16 avril 2019, le dessinateur-caricaturiste Chaunu rend hommage à sa manière, à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Chaunu rend hommage à sa manière

Europe : c’est le moment d’en parler – 17

Europe : c'est le moment d'en parler - 17Europe : c’est le moment d’en parler – 17. La réflexion du jour.

Il y a vingt ans, l’OTAN a bombardé la Serbie, avec des conséquences dramatiques pour la population locale. Si, à l’époque, l’Union Européenne n’a pas été en mesure de faire face efficacement à la crise des Balkans, elle doit maintenant prendre des mesures pour résoudre et accélérer l’adhésion de cette région de l’Europe, encore blessée.

« Si ce qui est dépensé pour les guerres, si les causes étaient éliminées, il y aurait une immense augmentation de la prospérité, de la paix et de civilisation : un développement de la vie.« 
Igino Giordani, La futilité de la guerre, 1953

Source : www.facebook.com/Europetimetodialogue (traduit de l’espagnol)

Le JRS s’engage pour le vote aux Européennes

Le JRS s'engage pour le vote aux EuropéennesLe JRS s’engage pour le vote aux Européennes. Le JRS est le Service Jésuite des Réfugiés. Il propose un programme d’hospitalité et d’hébergement temporaire (JRS Welcome), une École de Français, un programme interculturel (JRS Jeunes), un accompagnement juridique et un service de retour à l’emploi (Source : jrsfrance.org). Sur son compte Facebook, il déclare :

« Les élections européennes approchent. JRS France avec son programme JRS Plaidoyer et Jesuit Refugee Service Europe – JRS s’engagent pour que chaque citoyen européen puisse faire un choix informé le 26 mai prochain.
Nous plaidons pour une Europe qui protège, qui respecte la dignité humaine, qui garantisse les libertés et qui favorise l’intégration des déplacés par force. »

Le JRS s'engage pour le vote aux Européennes

Europe : c’est le moment d’en parler – 16

Europe : c'est le moment d'en parler - 16Europe : c’est le moment d’en parler – 16. La réflexion du jour.

Quelles leçons pouvez-vous tirer de Brexit ?
Au-delà des événements particuliers qui conduisent à l’impasse politique dans laquelle nous nous trouvons, le Brexit nous montre la voie que nous devons suivre : rester dans l’Union Européenne avec clarté et conviction.
Le Royaume-Uni a vécu son adhésion à l’Union européenne d’une manière compliquée, négociant souvent de nombreuses dérogations, soulevant de nombreuses exceptions, notamment en raison d’un projet européen qui n’est pas toujours transparent. Seule une Europe unie et forte, enrichie par ses différences culturelles, pourra désarmer les récalcitrants, convaincus que les défis mondiaux peuvent être mieux relevés et dépassés que s’ils sont seuls.

« Des raisons économiques, sociales, culturelles et spirituelles nous poussent à mettre en pratique une résultante politique, sous une forme stable qui, à notre avis, ne peut être que la fédération des États européens, qui synthétise, coordonne et harmonise les intérêts collectifs dans l’intérêt des individus. »
Igino Giordani, 1925 (déjà cité)

Source : Facebook / Europe : time to dialogue