Quatre jours de formation à la citoyenneté active et universelle, un laboratoire intense de discussion, d’étude et d’expérimentation.

Formation à la citoyenneté active et universelle

  • SÉQUENCE I – Éducation à la citoyenneté dans la durée
    • Module 1. L’arbre de la citoyenneté
    • Module 2. L’éducation à la citoyenneté dans la durée : un défi éducatif ou une réelle possibilité ?
  • SÉQUENCE II – Migration et interculturalité
    • Module 1. Citoyenneté ou nationalités ? Une « histoire dans l’Histoire »
    • Module 2. L’interculturalité et la règle d’or
    • Module 3. L’Islam : entre réalité et imagination
  • SÉQUENCE III – Éduquer à la rencontre de l’autre
    • Visite aux communautés islamiques de Gênes
  • SÉQUENCE IV – Vers toi, en partant de moi
    • Module 1. S’accueillir soi pour accueillir l’autre en nous : la conscience.
    • Module 2. Besoins relationnels : J’ai besoin de communiquer !
    • Module 3. La communication dans la relation : l’échec d’une relation est toujours un échec de communication !
  • SÉQUENCE V – Éducation à la paix et à la citoyenneté
    • Module 1. Vivre la paix
    • Module 2. Concevoir la citoyenneté

La page du site de l’AMU peut être consultée ici en italien ou en anglais.

L’AMU (Action Monde Uni) est une ONG créée en 1986 ; elle est reconnue par le Ministère italien des Affaires étrangères comme étant apte à mettre en œuvre des projets de coopération au développement et à mener des activités de formation et d’éducation au développement.

Elle s’inspire de la spiritualité du Mouvement des Focolari et vise à diffuser une culture du dialogue et d’unité entre les peuples. Avec les populations concernées, elle s’engage à mettre en œuvre des activités durables qui jettent les bases d’un développement efficace, dans le respect des réalités sociales, culturelles et économiques locales, et dans la perspective d’un « développement de la communion ».

L’AMU intervient dans différents pays d’Amérique latine, d’Afrique, d’Asie et d’Océanie, avec des interventions de coopération qui concernent, selon le contexte, le soutien aux besoins fondamentaux (logement, alimentation et santé), le développement de l’agriculture et de l’artisanat, la micro-entreprise, l’éducation de base, la formation professionnelle, les interventions post-urgence et le développement social. Ces dernières années, l’évolution des scénarios internationaux a rendu nécessaire l’extension du champ d’action, auparavant limité aux pays dits en développement, à l’Italie et à l’Europe.

Afin d’encourager une citoyenneté active, solidaire et consciente sur les questions de mondialisation, d’inclusion, de durabilité et de promotion des droits de l’homme, l’AMU est engagée dans des activités de formation et de sensibilisation.

0 0