"Europe, retrouve-toi toi-même !"« Europe, retrouve-toi toi-même ! » : dans une lettre adressée au cardinal Parolin – Secrétaire d’État du Vatican -, la pape François reprend les paroles du pape Jean-Paul II en 1982. Le Cardinal transmettra le message du pape François aux responsables des institutions de l’Union Européenne lorsqu’il se mettra en relation avec ceux-ci par visioconférence, faute de pouvoir se rendre à Bruxelles pour cause de pandémie.

Cette rencontre est motivée par la célébration de plusieurs anniversaires parmi lesquels nous retiendrons les 70 ans de la déclaration de Robert Schuman. Le Pape rappelle que l’Europe est attendue par le monde et l’humanité : « Aujourd’hui, pendant qu’en Europe beaucoup s’interrogent avec découragement sur son avenir, un grand nombre la regarde avec espérance, convaincu qu’elle a encore quelque chose à offrir au monde et à l’humanité. C’est la même confiance qui a inspiré Robert Schuman, conscient que “la contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques”. C’est la même confiance que nous pouvons avoir, à partir des valeurs partagées et enracinées dans l’histoire et dans la culture de cette terre. »

Et le pape François continue : « De quelle Europe rêvons-nous donc pour l’avenir ? ». Il y répond, pour sa part, – lui qui est né dans un autre continent mais dont les racines familiales sont en Europe – dans les lignes suivantes :

  • « Je rêve alors d’une Europe amie de la personne et des personnes…
  • Je rêve d’une Europe qui soit une famille et une communauté…
  • Je rêve d’une Europe solidaire et généreuse […]. Être solidaires signifie conduire celui qui est plus faible […]. Être solidaire signifie se faire proches […]. La solidarité se nourrit ensuite de gratuité et produit la gratitude…
  • Je rêve d’une Europe sainement laïque, où Dieu et César soient distincts mais pas opposés…
  • Les chrétiens ont aujourd’hui une grande responsabilité : comme le levain dans la pâte, ils sont appelés à réveiller la conscience de l’Europe, pour animer des processus qui produisent de nouveaux dynamismes dans la société… »

Le texte complet est à lire sur le site officiel du Vatican www.vatican.va ou à l’aide du document PDF tiré du site, à télécharger ici.

On peut également lire l’article de www.vaticannews.va/fr/ qui cite longuement le texte.

0 0