Europe : c'est le moment d'en parler - 4Europe : c’est le moment d’en parler – 4. La réflexion du jour.

Les sceptiques affirment que l’Europe a failli dans sa fonction politique et qu’il est donc mieux de la réduire son action ou de renoncer. Mais l’Union Européenne est bridée dans son action politique parce que excessivement prisonnière des intérêts particuliers de ses États membres. La solution est dans le renforcement politique de l’UE, pas dans une Europe redimensionnée. L’attitude de scepticisme anti européen est une part du problème, pas sa solution.

« Pour achever le grand projet de l’Unité Européenne, il est nécessaire de vivre la fraternité, au-delà des difficultés. Néanmoins, il faut se rappeler que ce projet n’est pas d’aujourd’hui ; il vient de bien loin. Pour exemple, prenons une poignée des saint patrons de l’Europe : patrons parce qu’ils sont ses fondateurs. Dans des moments cruciaux de l’histoire, ils on eut la capacité d’intervenir en plantant des piliers et en traçant la physionomie de ce que, aujourd’hui, nous appelons Europe« . Chiara Lubich – Innsbruck en 2001.

0 0