Europe : c'est le moment d'en parler - 23Europe : c’est le moment d’en parler – 23. La réflexion du jour.

Les guerres commerciales en cours entre les grandes puissances économiques mondiales rendent les exportations de plus en plus difficiles et les marchés de plus en plus figés. Le marché commun européen et la monnaie unique sont la voie à suivre pour le développement des pays de l’Union Européenne. Seul, ou avec peu d’organisation, il serait impossible de faire face aux tensions actuelles. Construisons bien et mieux cette Europe pour qu’elle puisse être un antidote aux déséquilibres économiques mondiaux.

« Et quand, au-delà de l’horizon du Vieux Continent, nous embrassons dans une vision d’ensemble tous les peuples qui composent l’humanité, nous devons aussi reconnaître que la fédération européenne est la seule garantie concevable pour que les relations avec les peuples asiatique et américain puissent se faire sur une base de coopération pacifique, en attendant un avenir plus lointain, où l’unité politique du globe entier devienne possible. »
Altiero Spinelli, Manifeste de Ventotene, 1942

Altiero Spinelli (né le à Rome et mort le dans la même ville) est un homme politique italien, partisan du fédéralisme européen. Journaliste, jeune militant communiste et anti-fasciste, il fut condamné en 1927, sous le régime de Mussolini, à 16 ans de prison. Il fut déporté sur l’île de Ventotene où il rédigea un manifeste pour l’Europe unie. Il est parfois cité parmi les Pères fondateurs de l’Union européenne en raison de son influence sur l’intégration européenne après-guerre. Aujourd’hui, l’une des ailes du bâtiment principal du Parlement européen à Bruxelles porte son nom. (Wikipedia)

Source : www.facebook.com/Europetimetodialogue

 
0 0