Marc BÉCHU

Cette utilisateur n'a partagé aucune information biographique


Article par Marc BÉCHU

Un vaccin pour tous

Un vaccin pour tousDans le cadre de la Semaine Monde Uni du 1er au 9 mai, les jeunes du Mouvement des Focolari sont à l’action au terme du parcours “Dare to care” – “Oser prendre soin” lancé au mois de mai 2020 et les adultes assurent leur part sur des plans qui demandent une attention mondiale ou locale tel que Un vaccin pour tous.

Ce samedi 8 mai, de 14h00 à 15h30, se tiendra une conférence retransmise mondialement sur les médias du web pour demander aux dirigeants politiques, aux organisations mondiales, aux laboratoires, des décisions permettant Un vaccin pour tous. Des décisions qui mettent chaque être humain à égalité devant la maladie de la Covid.

14h00 – 15h30 : Un vaccin pour tous – Le lien commun dont notre monde a besoin maintenant – Avec Jeffrey Sachs, professeur en économie, Catherine Belzung, professeure en neuroscience, Salvatore Pirri, économiste et Pasquale Ferrara, ambassadeur.
À suivre avec les liens suivants : unitedworldproject.org ou youtube.com

Un vaccin pour tous

 

L’Europe : quelles raisons d’espérer ?

L’Europe : quelles raisons d’espérer ?À la veille du lancement de la Conférence sur l’avenir de l’Europe, les associations et mouvements chrétiens réunis dans “Ensemble pour l’Europe” organisent une visioconférence avec Jean-Dominique Giuliani, le président de la Fondation Robert Schuman : L’Europe : quelles raisons d’espérer ?

En référence à la Déclaration Schuman  de 1950 considérée comme l’acte fondateur de l’Union Européenne, la Journée de l’Europe du 9 mai 2021 se déroulera dans un contexte de crise qui exige une réponse forte et déterminée. La conférence de J.-D. Giuliani, animée par Alfonso Zardi (représentant de Pax Christi France et ancien haut fonctionnaire du Conseil de l’Europe) reviendra sur les difficultés actuelles pour mettre en lumière les raisons d’espérer, en Europe aujourd’hui.

L’Europe : quelles raisons d’espérer ?

L’Europe : quelles raisons d’espérer ?L’Europe : quelles raisons d’espérer ?

 

Margaret Karram soutient la SMU

Présidente du Mouvement des Focolari, Margaret Karram soutient la SMU (Semaine Monde Uni). Interrogée par deux jeunes du Brésil et des Philippines, elle rappelle que ce n’est pas une affaire que des jeunes qui sont à l’animation mais de tous qui sont invités à “oser prendre soin” dans tous les domaines de la vie.

L’appel pour une politique de qualité

Ce dimanche 2 mai le Mouvement Politique Pour l’Unité présente L’appel pour une politique de qualité qui a été travaillé pendant plusieurs mois avec des jeunes acquis à la cause de Dare to care – Oser prendre soin. Un travail transcontinental qui débouche sur un appel soigneusement élaboré qui veut refléter une ardente recherche du bien commun marqué par la fraternité :

Des jeunes pour une action politique nouvelle

Des jeunes pour une action politique nouvelle

C’est ainsi qu’ils se présentent : des jeunes pour une action politique nouvelle. Ils investissent le domaine politique et présentent leurs aspirations.

Des jeunes pour une action politique nouvelle

 

Intervention de Melissa Santos (Étudiante brésilienne)

Notre but est de créer les racines d’une nouvelle culture et de transmettre un message d’espoir à l’humanité. 

Et comment faisons-nous cela ? Il s’agit tout d’abord de redonner une âme à la sphère publique, à l’exercice de la citoyenneté et à la vie politique. C’est pourquoi nous nous sommes concentrés sur ce slogan : #DARETOCARE, qui invite chacun à avoir le courage de prendre soin, de prendre en charge de manière attentive et bienveillante la planète, les générations futures, les villes et leurs institutions, les autres personnes qui nous entourent, à commencer par les plus fragiles… À chaque [étape du parcours DareToCare] nous voyons s’ouvrir de nouvelles possibilités. Cela a également permis d’enrichir la signification de la citoyenneté aujourd’hui, qui appelle des changements importants au niveau social, de nos foyers à l’administration publique.

Intervention de Daniela Ropelato (Professeur en science politique)

Ce nouvel intérêt pour le thème des soins en a intrigué plus d’un. Quelqu’un a demandé pourquoi mettre au centre d’un parcours de renouvellement de la citoyenneté et de la politique une proposition si fortement caractérisée comme l’idée de soins. 

Notre engagement politique s’inspire de l’unité

Notre engagement en politique s’inspire, comme nous le savons bien, d’une idée, l’unité, qui nous guide pour concevoir un nouveau « paradigme », un nouveau modèle, un nouveau principe de pensée et d’action – pour utiliser un mot stimulant – efficace aussi dans les faits politiques. Alors, pourquoi ce besoin de donner une centralité à une nouvelle idée complémentaire, celle du soin ?

C’est la vie qui nous guide
La suite >